Continuités écologiques en milieu marin : possibilités de déploiement d'une Trame marine en zone côtière et à l'interface terre-mer

Sous-titre
Concepts scientifiques, outils, méthodes et intégration dans les politiques du littoralet du milieu marin
Type de document
Rapport d'étude
Echelle
Nationale
Support
Pdf
Auteur
Caroline Abrégal, Hugo Dumonteil et Jennifer Amsallem
Pagination
71 p.
Date d'édition
Nov 2023
Langue
Français
[current-user:picture:field-file-image-alt-text]

Les concepts de Trame verte et bleue (TVB) doivent s’adapter en milieu marin pour envisager une Trame marine à la fois entre terre et mer, mais également le long des côtes. Du fait de sa singularité, le milieu marin et sa nature en trois dimensions offrent naturellement de multiples possibilités de connexion au travers des masses d’eau. Ainsi, pour la majorité des espèces, les enjeux de continuités écologiques reposent davantage sur un réseau de sites connectés entre eux que sur des corridors écologiques.

Concernant l’identification et la cartographie, certaines méthodes utilisées pour identifier les TVB peuvent s’appliquer à la Trame marine. Celle-ci doit être adaptée au milieu marin et au contexte territorial. Suite à ce rapport, les prochaines étapes seront de tester ces méthodes avec des acteurs opérationnels de la TVB à une échelle pertinente (comme celle des PNR ou des SCOT).

La Trame marine est un outil pertinent qui permet de répondre aux grands enjeux actuels de protection de la biodiversité marine dans un contexte de changement climatique. Actuellement, l’angle de la Trame marine n’est pas l’angle privilégié dans les documents de planification, celle-ci restant encore exploratoire. Cependant, nous y retrouvons tous les grands enjeux associés tels que la protection des zones fonctionnelles (nourriceries par exemple) et des habitats essentiels.

Les connaissances sur la structuration de ces réseaux écologiques sont fondamentales pour la gestion du milieu à plusieurs échelles, allant du local au national, en passant par la façade. La Trame marine permettrait de prendre en compte ces éléments dans les différentes échelles de planification, tout en participant à la médiation territoriale et renforçant la notion de solidarité écologique au sein des territoires. Enfin, la Trame marine serait un outil commun entre terre et mer qui participerait à l’articulation de tous les documents entre eux, fédérant les acteurs marins et terrestres autour d’une même cause. Cet outil, très transversal, permettrait de développer une solidarité écologique où chaque acteur a sa place et son rôle à jouer.